1. Approche des données matérielles.
    1. Que vous dit le format du journal ?
    2. À quelle page se trouvent les informations ?
    3. Est-ce qu’on a employé des polices de caractères différentes ? Pourquoi ?
    4. Quelle est le format des titres ?
    5. Quelle est la longueur de l’article ? Que savez-vous dès lors sur son contenu ?
    6. L’absence ou la présence de photos: est-elle liée au type de journal, au type d’information ?
  2. Première approche du contenu.
    1. Qu’est-ce que le nom du journal vous dit déjà sur l’information à attendre (tendance, journaux régionaux, presse spécialisée) ?
    2. Quel est le rapport entre les photos et le texte ? Pouvez-vous prévoir le contenu de l’article en partant des photos ?
    3. Quel est le rapport entre le titre et le texte ?
    4. Est-ce que la mention du nom de l’auteur ou des sources est une garantie d’objectivité ou de subjectivité ?
  3. Analyse approfondie du contenu des articles. QUOI, COMMENT, OÙ, POURQUOI, …
    1. Quel est le problème et quelles sont les solutions proposées ?
    2. Qui sont les « protagonistes » ? Où les événements se passent-ils ? Quelle est l’origine des événements, de la problématique, des solutions proposées ? Quels seront les résultats ?
  4. Comparaison d’articles de journaux différents.
    1. Quelles sont les informations retenues dans chaque article ?
    2. Quelles informations n’ont pas été retenues dans chaque article ?
    3. Pourquoi un journal (ne) donne-t-il (pas) certaines informations ?
  5. Conclusions.
    1. Est-ce que les articles lus sont « objectifs » ? Un journal doit-il être objectif ? Pourquoi (pas) ? En quelle mesure ?
    2. Quelle est la « mission d’objectivité » d’un journal écrit d’une part, et d’un journal parlé ou télévisé d’autre part ? Quelle est encore l’importance des journaux « de tendance » ?