LESAGE Alain-René (1668 — 1747)

Né près de Vannes, Lesage fut officier des fermiers généraux (contrôleurs des impôts) de Bretagne, puis avocat au
parlement de Paris. Il finit par se vouer entièrement aux lettres et mourut à Boulogne-sur-mer, aimé et respecté de tous pour la loyauté de son caractère.

Lesage est le créateur du roman de mœurs français. Ses héros sont des hommes de plaisir. Le style est simple, concis et pétillant d’esprit.

Sa meilleure comédie est Turcaret (1708), où il dévoile sans ménagement les fraudes et les turpitudes des fermiers généraux et autres employés du fisc.

Ses deux romans les plus remarquables sont:
Le Diable boiteux (1709); le démon Asmodée transporte un étudiant de Madrid sur une tour de la capitale et, enlevant à ses yeux les toits des maisons, le fait assister à diverses scènes de famille.
Vie de Gil Blas de Santillane (1735), chef d’œuvre de Lesage, histoire d’un jeune espagnol qui passe par toutes les conditions, depuis celle de valet jusqu’à celle de sous-ministre; ce qui permet à l’auteur de tracer un tableau de mœurs vrai et vivant de la société du 18e siècle.



Schmidt

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported License.