ROMAINS Jules, Knock

Jules_Romains

Jules Romains – Tomber malade

Knock: Je considère que tous les habitants du canton sont de fait nos clients désignés.
Mousquet: Tous.
Knock: Je dis tous.
Mousquet: Chacun peut devenir notre client
Knock: Client régulier, client fidèle.
Mousquet: Il faut qu’il tombe malade !
Knock: «Tomber malade», vieille notion qui ne tient plus devant les données de la science actuelle. La santé n’est qu’un mot, qu’il n’y aurait aucun inconvénient à rayer de notre vocabulaire. Pour ma part, je ne connais que des gens plus ou moins atteints de maladies plus ou moins nombreuses à évolution plus ou moins rapide. Naturellement, si vous allez leur dire qu’ils se portent bien, ils ne demandent qu’à vous croire. Mais vous les trompez. Votre seule excuse, c’est que vous ayez déjà trop de malades à soigner pour en prendre de nouveaux.
Mousquet: C’est une très belle théorie.
Knock: Théorie profondément moderne, monsieur Mousquet, réfléchissez-y
Mousquet: Vous êtes un penseur, vous, docteur Knock, et les matérialistes auront beau soutenir le contraire, la pensée mène le monde.

Jules Romains (26/08/1885-14/08/1972) – Knock ou le Triomphe de la médecine, 1923 (acte II, sc. 3)

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 non transposé.Source: Wikipedia.

Publicités