Syllepse


Image

Syllepse (du grec syllepsis, compréhension).

La syllepse est une figure par laquelle on fait accorder un mot, non avec celui auquel il se rapporte grammaticalement, mais avec l’idée comprise dans ce mot. C’est par syllepse qu’on met au pluriel les verbes qui suivent un collectif partitif:

La plupart se laissent emporter à la coutume.

La syllepse justifie cette phrase de Bossuet: « Quand le peuple hébreu entra dans la terre promise, tout y célébrait leurs ancêtres; »

celle-ci de La Bruyère:

« Les personnes d’esprit ont en eux les semences de tous les sentiments. »

On trouve encore un heureux emploi de la syllepse dans les vers suivants:

Je ne vois point le peuple à mon nom s’alarmer;
Le ciel dans tous leurs pleurs ne m’entend point nommer.

Racine

Entre le pauvre et vous, vous prendrez Dieu pour juge,
Vous souvenant, mon fils, que, caché sous ce lin,
Comme eux vous fûtes pauvre, et comme eux orphelin.

Racine

Allons dans les combats porter mon désespoir,
Et mourons-y du moins fidèle à mon devoir.

Marmontel

Littérature

Publicités