Jean-Baptiste Lully

Jean-Baptiste Lully

Le nom de Lully domine le siècle de Louis XIV, car ce musicien d’origine florentine, arrivé à Paris à quatorze ans, parvint à s’imposer et à obtenir le poste de surintendant de la musique et le titre de conseiller-secrétaire de S. M. le roi de France. Un privilège le fait régner en maître sur la musique. Lorsque Lully arrive au service de Louis XIV, en 1652, il impose peu à peu ses idées et compose notamment des ballets où le récitatif et les intermèdes symphoniques tiennent une place importante. Ce sont des opéras-ballets. Ces spectacles luxueux donnent lieu à un déploiement de richesses. Ils se déroulent très souvent dans le merveilleux décor du parc du château de Versailles et les seigneurs y prennent part. Louis XIV lui-même participe au spectacle, richement paré d’or et de diamants. Son entrée est d’ailleurs prévue dans la scène finale de ces opéras-ballets où Lully lui réserve une musique triomphale. Et le roi danse sur un rythme majestueux spécialement conçu pour lui. Lully contribue ainsi à sa grandeur « en flattant ses goûts fastueux et en chantant sa puissance et sa gloire ».

D’autres spectacles jouissaient de la faveur de la cour : les comédies-ballets, nées de la collaboration de Molière et de Lully et dont le plus célèbre exemple est le Bourgeois Gentilhomme.

TexteImage

Jean-Baptiste Lully

Melomania

Publicités