Et quelque jour on ira jusqu’à la lune

Image

Et quelque jour on ira jusqu’à la lune

Je ne veux plus jurer qu’il ne puisse y avoir commerce quelque jour entre la lune et la terre… On commence déjà à voler un peu; plusieurs personnes différentes ont trouvé le secret de s’ajuster des ailes qui les soutinssent en l’air, de leur donner du mouvement, et de passer par dessus des rivières. À la vérité, ce n’a pas été un vol d’aigle, et il en a quelquefois coûté à ces nouveaux oiseaux un bras ou une jambe; mais enfin cela ne représente encore que les premières planches que l’on a mises sur l’eau, et qui ont été le commencement de la navigation. De ces planches-là, il y avait bien loin jusqu’à de gros navires qui pussent faire le tour du monde. Cependant, peu à peu sont venus les gros navires. L’art de voler ne fait encore que naître; il se perfectionnera, et quelque jour, on ira jusqu’à la lune.

Fontenelle, Entretiens sur la pluralité des mondes, 1686.

Source

Fontenelle

Publicités