Salut d’Amour

Image

Salut d’Amour

Voici les vers d’un troubadour, Arnaut de Mareuil. Il vivait au XIIe siècle; préciser exactement serait imprudent. Il parcourait l’Aquitaine en chantant. Il s’éprit de la « très haute et très noble damoiselle Berthe », fille du puissant comte de Toulouse Raymond V. La jeune personne, coquette, le laissa chanter, mais quand vint son fiancé le seigneur d’Aragon, il chassa insolemment le malheureux poète.

Dame, longtemps a que je cherche
Comment vous dire ou vous mander
Mon sentiment ou ma pensée
Par moi-même ou par messager.
Mais par messager point je n’ose,
Telle peur j’ai qu’il ne vous fâche!
Plutôt vous le dirais moi-même,
Mais tant suis d’amour envahi
En contemplant votre beauté,
Tout me fuit ce que j’ai pensé!
J’ai trouvé messager fidèle,
Lettre scellée avec mon sceau.
Nul messager n’est si courtois,
Ni qui mieux cache toutes choses.
Ce conseil m’a donné Amour,
De qui tout jour j’attends secours:
Amour m’a commandé d’écrire
Ce que la bouche n’ose dire …

Arnaut de Mareuil

Source

Langue d’oc, troubadours et jongleurs