La Ballade du Désespéré

Image

La Ballade du Désespéré

Henry Murger (1822-1861), auteur de la Vie de Bohème, est peu connu comme poète. Il a pourtant écrit des œuvres troublantes et charmantes, comme La Ballade du Désespéré. Le désespéré refuse successivement d’ouvrir sa porte à la gloire, à la jeunesse, à l’amour, à la richesse. Mais à la Mort, il ouvre l’huis tout grand.

– Entre chez moi, maigre étrangère,
Et pardonne à ma pauvreté.
C’est le foyer de la misère
Qui t’offre l’hospitalité.

Entre, je suis las de la vie,
Qui pour moi n’a plus d’avenir;
J’avais depuis longtemps l’envie,
Non le courage de mourir.

Entre sous mon toit, bois et mange,
Dors, et quand tu t’éveilleras,
Pour payer ton écot, cher ange,
Dans tes bras tu m’emporteras.

Je t’attendais, je veux te suivre;
Où tu m’emmèneras – j’irai;
Mais laisse mon pauvre chien vivre
Pour que je puisse être pleuré.

Henry Murger

Source

Publicités