Les écoles au moyen âge

Image

Les écoles au moyen âge

Au XIIIe siècle, quand un maître renommé ouvrait une chaire, une foule d’étudiants accouraient suivre ses cours, pour une faible redevance mensuelle, parfois gratuitement.

Les livres imprimés n’existant pas, c’est surtout par la parole que se donnaient les leçons. Un lieu couvert, une salle quelconque suffisait et quand on n’en trouvait point, c’était sur la place publique, en plein air, que le maître enseignait. Les élèves se tenaient debout ou s’asseyaient sur des bottes de paille.

A Paris, l’endroit vite préféré pour cet enseignement fut la rive gauche de la Seine, autour de la Montagne Sainte-Geneviève. Ce quartier, d’ailleurs demeuré celui des Écoles, est devenu le Quartier Latin.

Source

Le moyen-âge