Guy du Faur de Pibrac

Image

Guy du Faur de Pibrac (1529-1584)

Guy du Faur de Pibrac naquit à Toulouse, en 1529. Il étudia le droit, voyagea en Italie où il connut le célèbre juriste Alciat. Nommé conseiller au Parlement toulousain, puis juge-mage, il fut député par le Tiers-Etat du Languedoc à l’assemblée d’Orléans. En 1562, il représenta Charles IX au Concile de Trente. En 1567, il est nommé conseiller d’Etat. Henri III, dont il avait été le chancelier en Pologne, le fit président à mortier. Il mourut le 12 mai 1584 et fut enterré aux Grands-Augustins. En 1574, il avait publié ses quatrains moraux dont le succès devint si éclatant qu’il provoqua les imitations.

Ce que tu vois de l’homme n’est pas l’homme;
C’est la prison où il est enferré;
C’est le tombeau où il est enserré,
Le lit branlant où il dort un court somme.

Recognoy donc, homme, ton origine,
Et brave et haut dédaigne ces bas lieux,
Puis que fleurir tu dois là haut ès cieux
Et que tu es une plante divine.

L’homme se plaint de sa trop courte vie,
Et cependant n’employe où il devrait
Le temps qu’il a qui suffir luy pourrait,
Si pour bien vivre avait de vivre envie.

Source

Littérature – 16e siècle