Mort de Marat

Mort de Marat

Son collègue de la Convention, le peintre David, a représenté Marat dans la baignoire où il fut tué par Charlotte Corday. Marat tient encore à la main l’article qu’il écrivait pour l’Ami du Peuple quand il reçut l’arrière-petite-nièce de Corneille.

Source

Le 18e siècle