Sainte Geneviève

En l’an 406, les Francs, les Wisigoths et les Bourguignons envahirent la Gaule.

En 451 apparurent les Huns. Ils étaient commandés par Attila, qui se faisait appeler le fléau de Dieu. Mérovée, chef des Francs, et Aétius, général romain, les taillèrent en pièces à Châlons-sur-Marne (451).

Sainte Geneviève
Geneviève naquit au bourg de Nanterre, près de Paris, en 423. Dès son enfance, elle se consacra à Dieu; à quinze ans elle entra dans un couvent à Paris.

Geneviève joignait à une piété fervente un grand amour de sa patrie. Elle sortit deux fois de sa cellule pour exhorter les Parisiens à ne pas quitter leur cité: la première fois devant Attila, la seconde devant Clovis.

À l’approche du farouche roi des Huns, les Parisiens, effrayés, voulaient fuir; Geneviève les retint en leur prédisant que le barbare ne viendrait pas les attaquer; en effet, Attila prit une autre direction.

Geneviève mourut en 512; l’Église en fit une sainte; Paris en a fait sa patronne.

La Gaule