Roland et Olivier

Roland et Olivier

– « Ami Roland, sonnez de votre cor;
Charle entendra, qui passe aux défilés.
Je garantis que les Franks reviendront. »

– « Ne plaise à Dieu, lui répondit Roland,
Qu’homme vivant puisse dire jamais
Que j’ai été corner pour des païens!
N’en auront pas mes parents ce reproche. »

La Chanson de Roland

Source

La Chanson de Roland