Le roman pendant la période réaliste

Image

Le roman ne cesse de se développer dans tous les pays et dans tous les sens. Certaines littératures, jusqu’alors peu florissantes, offrent des romans de valeur qui contribuent à élever leur peuple à la conscience nationale. Les variétés déjà représentées, romans historiques, d’aventures ou de mœurs, continuent à fleurir; d’autres naissent, dont un climat nouveau favorise l’éclosion: roman rustique, social, et en général roman réaliste.

On peut constituer trois groupes principaux. Le premier est composé des fictions qui éloignent le lecteur du monde où il vit en le transportant, soit dans le passé (roman historique), soit dans des lieux éloignés (roman exotique ou d’aventures).

Le second comprend celles qui lui présentent une action, des mœurs et des tableaux analogues à ce qu’il a sous les yeux, mais qui restent conformes aux traditions en donnant la première place aux sentiments, en choisissant dans la réalité ou en la stylisant.

Le troisième rassemble les essais que cette période a vus naître pour représenter la réalité avec une fidélité nouvelle.

Le roman au 19e siècle – Europe – Amérique