Le roman historique réaliste – Europe de l’Est

Image

Les romans historiques nationaux abondèrent chez les Tchèques, qui aimaient à faire revivre l’époque de leur indépendance. Les meilleurs sont ceux d’Alois Jirásek (1851-1930), très populaires, et qui firent de lui l’historien et la conscience de sa patrie. Dans cette longue série (1875-1908) on voit l’auteur passer du récit traditionnel, qui réserve la plus grande place aux protagonistes, au tableau plus large des masses populaires.

De même en Pologne: le fécond Józef Ignacy Kraszewski (1812-1887) publia vingt-neuf romans du temps de l’indépendance, d’autant plus précieux pour ses compatriotes que l’histoire de la Pologne était exclue de l’enseignement.

Teodor Tomasz Jeż (1824-1915) inaugura le tableau des ancêtres à demi barbares, et devança les autres littératures slaves à cet égard: Les Uscoques (1870) fut très apprécié en Yougoslavie, où il fut une révélation.

Henryk Sienkiewicz (1846-1916) donna en ce genre de véritables chefs-d’œuvre: la trilogie Par le fer et par le feu, Le Déluge, Messire Wolodyjowski (1884-1888), où revit avec un éclat incomparable la Pologne de 1648 à 1672, et Les Chevaliers teutoniques. Esprit très cultivé, doué d’une fine intuition morale, il s’intéresse moins au décor de la vie qu’à l’âme des personnages, et peint la femme polonaise avec un bonheur particulier. Prosateur brillant et délicat, il excelle à tracer des figures expressives, à unir l’histoire et la fiction. Ces ouvrages, et ses autres romans l’ont fait saluer comme le plus grand romancier de la Pologne.

En Finlande, Zachris Topelius (1818-1898) est célèbre par ses amples Récits d’un chirurgien militaire (1851-1866), écrits en suédois, qui embrassent les destinées de deux familles de 1600 à 1780.

Ivan Vazov (1850-1921) traça dans Sous le joug (1889) le tableau des milieux de conspirateurs qui avaient préparé la liberté de la Bulgarie.

Dans ces vastes fresques sociales et nationales, les traits individuels risquent d’être parfois négligés.

Image

Image

Le roman au 19e siècle – Europe – Amérique



Embed from Getty Images Embed from Getty Images