Agnès Sorel

Image

Agnès, fille de Jean Sorel, seigneur de Coudon, venue à la Cour (1441) pour solliciter une grâce, y demeura comme « favorite » du maître couronné. Le peuple attribuait à la Dame de Beauté l’action persévérante que « le roi torpide » menait contre les Anglais. Les Seigneurs, au contraire, dénonçaient son influence amollissante. On l’accusait d’être trop belle, d’abuser de ses charmes avec impudeur. Insultée par le fils du roi (1445), Agnès dut quitter la Cour et se réfugier à Auneville (1450), où elle mourut, empoisonnée par le dauphin, crut-on.

Source

Image

Image

Image

Image


Le moyen-âge