Scarron – Sonnet

Image

Paul Scarron, né à Paris en 1610, mort dans la même ville en 1660.

Forcé par son père d’embrasser l’état ecclésiastique, Scarron renonça bientôt à ce genre de vie tout à fait incompatible avec son caractère gai et mondain. Il aimait les plaisirs à la folie, et s’y livra avec tant d’excès qu’il ruina sa santé: il devint perclus de tous ses membres. Il avait de la fortune, mais il eut bientôt dissipé tout ce qu’il possédait, et fut réduit à vivre du produit de ses écrits et d’une pension de la cour. Toujours gai malgré ses infirmités et sa pauvreté, il réunissait chez lui la meilleure société de la capitale. Mlle d’Aubigné, devenue si célèbre sous le nom de Mme de Maintenon, lui plut et il l’épousa. Lorsqu’il fut question de dresser le contrat de mariage, Scarron dit qu’il reconnaissait à l’accordée « deux grands yeux fort mutins, un très beau corsage, une paire de belles mains, et beaucoup d’esprit. » Le notaire demanda quel douaire il assurait: « l’immortalité, répondit Scarron, le nom des femmes des rois meurt avec elles; celui de la femme de Scarron vivra éternellement. » Le meilleur ouvrage de cet auteur, et celui qu’on lit encore aujourd’hui avec plaisir, est son Roman comique; il est bien écrit, et il y règne une gaieté vraiment rare. Ses autres productions sont des comédies; deux poèmes burlesques, la Gigantomachie et le Virgile travesti; des Épîtres, des Odes, des Chansons , des Sonnets, etc.


Sonnet

Superbes monumens de l’orgueil des humains,
Pyramides, tombeaux, dont la vaine structure
A témoigné que l’art, par l’adresse des mains
Et l’assidu travail, peut vaincre la nature;

Vieux palais ruinés, chefs-d’œuvre des Romains,
Et les derniers efforts de leur architecture;
Colysée, où souvent ces peuples inhumains
De s’entr’assassiner se donnaient tablature;

Par l’injure des ans vous êtes abolis,
Ou du moins la plupart vous êtes démolis.
Il n’est point de ciment que le Temps ne dissoude.

Si vos marbres si durs ont senti son pouvoir,
Dois-je trouver mauvais qu’un méchant pourpoint noir
Qui m’a duré deux ans, soit percé par le coude?

Paul Scarron

Source