L’époque victorienne – Les sœurs Brontë

Image

Charlotte Brontë (1816-1855) et sa sœur Emily (1818-1848) avaient grandi dans un morne presbytère au milieu des landes du Yorkshire. Le génie féconda leur brève et triste expérience de la vie; Charlotte fit paraître Jane Eyre (1847), qui inaugurait un roman nouveau, frémissant d’émotion et de passion, et obtint un vif succès, puis Shirley et Villette, autres études de sentiments où les souvenirs personnels jouaient un grand rôle. Emily Brontë n’écrivit qu’un roman, passionné et d’une séduction étrange, Les Hauts de Hurlevent (1847), dont la rare valeur n’a été bien reconnue que tardivement. Toutes deux avaient subi l’influence des Français, et surtout de George Sand.

Image

Image

Image

Images

Le roman au 19e siècle – Europe – Amérique