Le Cardinal de Retz

Le dernier effort de la liberté contre l’autorité qui s’organisait, ce fut la Fronde, qui ramena pour un moment la France à l’anarchie. Nous en avons un tableau qu’a tracé de main de maître un homme qui avait une âme de frondeur, peu faite pour se plier à une règle, le cardinal de Retz (1614-1679). Il passa sa vie à lutter par tous les moyens contre Mazarin; puis il fut exilé; puis il se convertit, et ses dernières années furent édifiantes. Ses Mémoires sont un document historique de premier ordre sur la Fronde, et un document psychologique sur l’âme de Retz, qui met à nu sa conscience indisciplinée et raconte ses fautes avec complaisance.

Publicités