La première moitié du siècle a connu un pouvoir monarchique assez troublé par diverses révoltes (guerres de religion, la Fronde parlementaire) mais caractérisé par la domination et le pouvoir de deux ministres : Richelieu (1585-1642) et Mazarin (1602-1661) qui ont préparé la voie à la monarchie absolue. Ils ont organisé le pouvoir sans limites du souverain, s’appuyant sur une théorie élaborée par des légistes et des théologiens : le souverain est le responsable de Dieu sur terre, il n’est responsable devant aucun pouvoir humain : seulement devant Dieu et sa propre conscience.
Le roi qui portera leur système à sa perfection est Louis XIV.

La magnificence du règne s’exprime en particulier dans une architecture grandiose visible surtout dans les somptueux agrandissements du palais de Versailles, achevé seulement après trente ans de travaux et situé dans un immense parc (10.000 ha) géométrique dessiné par le Nôtre.


Creative Commons License
Op bovenstaand artikel is een Creative Commons Licentie ‘Naamsvermelding – Niet-Commercieel – Gelijk Delen 2.0’ van toepassing. Deze licentievorm maakt gratis gebruik in een onderwijscontext (non-profit) mogelijk.
Auteursrechten van dit artikel.