Image

  • Fontenelle

    Bernard de Fontenelle (1657-1757)

    Fontenelle, né à Rouen, vécut un siècle moins quelques jours. Neveu par sa mère des deux Corneilles, il s’essaya d’abord au théâtre, mais sans succès. Il était fait pour la prose. Ses Dialogues des Morts (1683), l’Entretien sur la pluralité des mondes (1686), où il sut exposer dans un langage clair et suffisamment précis les vérités astronomiques, l’Histoire des oracles (1687) lui ouvrirent les portes de l’Académie française, de celle des inscriptions et de celle des sciences, dont il devint secrétaire perpétuel en 1697. Il montra les mêmes qualités de netteté, d’élégance, de précision dans l’Histoire de l’Académie des sciences et dans les Éloges des académiciens défunts (1708-1719).


    Image

    Fontenelle

    Image

  • Fontenelle

    Bernard Le Bouyer (ou Le Bovier) de Fontenelle, né à Rouen le 11 février 1657 et mort, presque centenaire, à Paris le 9 janvier 1757, est un écrivain et scientifique français. (Wikipedia)

  • Et quelque jour on ira jusqu’à la lune

    Image

    Et quelque jour on ira jusqu’à la lune

    Je ne veux plus jurer qu’il ne puisse y avoir commerce quelque jour entre la lune et la terre… On commence déjà à voler un peu; plusieurs personnes différentes ont trouvé le secret de s’ajuster des ailes qui les soutinssent en l’air, de leur donner du mouvement, et de passer par dessus des rivières. À la vérité, ce n’a pas été un vol d’aigle, et il en a quelquefois coûté à ces nouveaux oiseaux un bras ou une jambe; mais enfin cela ne représente encore que les premières planches que l’on a mises sur l’eau, et qui ont été le commencement de la navigation. De ces planches-là, il y avait bien loin jusqu’à de gros navires qui pussent faire le tour du monde. Cependant, peu à peu sont venus les gros navires. L’art de voler ne fait encore que naître; il se perfectionnera, et quelque jour, on ira jusqu’à la lune.

    Fontenelle, Entretiens sur la pluralité des mondes, 1686.

    Source

    Fontenelle

Publicités