Le théâtre de la Reine est un théâtre construit pour la reine Marie-Antoinette par l'architecte Richard Mique de juin 1778 à juillet 1779. Il est situé dans le domaine du Petit Trianon, dans le parc du château de Versailles.
Le théâtre de la Reine est un théâtre construit pour la reine Marie-Antoinette par l’architecte Richard Mique de juin 1778 à juillet 1779. Il est situé dans le domaine du Petit Trianon, dans le parc du château de Versailles.

Le XVIIIème siècle est passionné de théâtre mais de la production abondante une faible partie est restée vivante aujourd’hui.

1. La tragédie

Voltaire s’est efforcé de continuer le genre tragique en écrivant une vingtaine de tragédies.  Il a apporté quelques innovations en s’inspirant de Shakespeare.

Il trouve ses sujets non seulement dans l’Antiquité mais aussi dans l’histoire nationale.  Il a voulu mettre plus de vérité dans les costumes et plus de naturel dans le décor.  Ses tragédies les plus connues sont Zaïre (1732) et Mérope (1743).

2. Le drame

Pendant la seconde moitié du XVIIIème siècle, le théâtre voit apparaître un genre nouveau, intermédiaire entre la tragédie et la comédie, le drame.

Ce genre intermédiaire s’apparente à la comédie par la peinture réaliste du milieu bourgeois et hérite de la tragédie par les malheurs graves qui menacent les héros.

L’inventeur de ce genre est Diderot.  Le décor devient de plus en plus réaliste et les indications pour la mise en scène sont ajoutées à la pièce.  Pour le drame on préfère la prose aux vers parce qu’elle est plus naturelle.  Les drames les plus célèbres de Diderot sont Le Fils naturel (1757) et Le Père de famille (1758).

3. La comédie

Les autres comiques du XVIIIème siècle s’inspirent surtout de l’oeuvre de Molière mais on peut également remarquer des tendances nouvelles.

La comédie devient plutôt comédie spirituelle et satirique où ironie et satire personnelle se rencontrent.

De l’autre côté il y a la comédie attendrissante, moralisante et la comédie psychologique.  Aux caractères vigoureusement marqués se substitue une analyse plus profonde des sentiments.

Les auteurs de comédies les plus connus sont Le Sage, Marivaux et Beaumarchais.


Creative Commons License
Op bovenstaand artikel is een Creative Commons Licentie ‘Naamsvermelding – Niet-Commercieel – Gelijk Delen 2.0’ van toepassing. Deze licentievorm maakt gratis gebruik in een onderwijscontext (non-profit) mogelijk.
Auteursrechten van dit artikel.

Théâtre
Le théâtre au 18e siècle

Le théâtre – Pages


Le théâtre – Articles récents