Le roman « fin de siècle ».
Quelques romanciers ont fait oeuvre symboliste en prose. S’opposant au naturalisme, ils ont rétabli l’individu dans sa particularité. Au positivisme scientifique ils opposent idéalisme et mysticisme.

  • Barbey D’AUREVILLY (1808-1889), Les Diaboliques (1874).
  • Villers de L’ISLE-ADAM (1838-1889), Les Contes cruels.
  • Joris-Karl HUYSMANS, À rebours (1884).
  • Georges RODENBACH, Bruges-la-Morte.




Publicités