Edmond Rostand


Edmond Rostand naquit à Marseille d’une famille riche et distinguée. Son père, poète et lettré délicat, se plut à cultiver lui-même les belles facultés de son fils. A 26 ans, Edmond épousa la fille du colonel comte Gérard. Poètes tous deux, les fiancés chantèrent le bonheur d’aimer dans un bouquet de vers frais et ingénus, Edmond dans les Musardises (1890), Rosemonde dans les Pipeaux (1890).

A 30 ans, Rostand aborda le théâtre: sa première pièce en vers, Les Romanesques (1894) fut aussi son premier succès et l’amena à Paris. Mais rien n’égala l’éclatant triomphe de sa comédie héroïque Cyrano de Bergerac (1897), qui enleva tous les suffrages et fit en un clin d’œil le tour de la France et de l’Europe.

En 1902 Rostand entra de plein droit dans l’Académie Française. Sa poitrine délicate réclamant l’air du midi, il s’est créé à Cambo près de Bayonne (Basses Pyrénées) une oasis de fleurs et de verdure.

Il meurt à Paris, le 2 décembre 1918, de la grippe espagnole.

Ouvrages

Fond. Rostand a des facultés de premier ordre: coup d’œil dans le choix du sujet, art de la structure, surtout de l’étroit enchaînement des scènes, allure vive tour à tour émue et rieuse.

Forme. Tous ses drames sont en vers; il se joue dans l’alexandrin avec une grâce facile.

Enumération. Six pièces dont les principales sont: Les Romanesques (1894), fantaisie brillante d’une gaité juvénile. — Cyrano de Bergerac (1897), son chef-d’œuvre. — Sujet historique: le poète Bergerac (17e siècle) est affligé d’un nez monumental, ce qui l’empêche de déclarer son affection à la belle Roxane sa cousine; dans sa générosité il prête son esprit et sa plume au beau Christian de Neuvillette pour gagner le cœur de la jeune fille. — Sujet moral: Abnégation généreuse de Cyrano. — L’Aiglon (1900), souffrances et mort du duc de Reichstadt. — Chantecler (1909), épisode du Roman de Renard.

Cyrano de Bergerac Comédie héroïque, 1897.

Source: vie de Cyrano de Bergerac, auteur comique (1619—1655). — Lieu: Paris et Arras. — Temps: 1ière moitié du 17e siècle.

Acte I. Une représentation à l’ Hôtel de Bourgogne. — Lieu: Paris, théâtre de l’Hôtel de Bourgogne.
Cyrano évince l’acteur Montfleury de la scène pour le punir d’avoir osé regarder la belle Roxane. Il se bat avec un vicomte qui s’est permis de se moquer de son nez formidable. Après avoir avoué à son ami Le Bret son amour pour Roxane, il défait à la porte de Nesles cent hommes apostés pour faire un mauvais parti à un poète de ses amis.

Acte II. La rôtisserie des poètes. — Lieu: Paris, boutique de Raguenau.
Entrevue de Cyrano avec Roxane, qui lui recommande Christian de Neuvillette qu’elle aime. Cyrano et Christian font un pacte formel d’aimer Roxane à deux; Cyrano, trop laid pour être aimé de Roxane, prêtera son esprit, sa plume et sa parole à Christian pour gagner le cœur de la jeune fille.

Acte III. Le baiser de Roxane — Lieu: Paris, balcon de Roxane.
A la faveur de la nuit obscure, Cyrano se substitue à Christian pour dire son amour à Roxane. Touchée au cœur, la jeune fille fait monter Christian et se fiance à lui par le premier baiser. Tandis que Cyrano retient le duc de Guise devant la porte, un capucin marie les fiancés. Par jalousie, de Guise envoie Cyrano et Christian au siège d’Arras dans l’espoir de les voir périr.

Acte IV. Les Cadets de Gascogne. — Lieu: Arras, camp des assiégeants.
Roxane anxieuse accourt près de son mari à Arras avec une voiture de ravitaillement pour les Cadets affamés. Ce n’est plus pour sa beauté seule qu’elle l’aime désormais; c’est pour l’esprit et le cœur qu’ont trahi ses lettres quotidiennes. Or, ces lettres ont été écrites par Cyrano et expédiées chaque jour par lui au péril de sa vie. Christian est saisi de remords;
pour se sacrifier à son généreux ami, il se jette au plus fort de la mêlée durant une escarmouche et succombe.

Acte V. La gazette de Cyrano. — Lieu: Paris, couvent des Dames de la Croix. — Temps: 15 ans plus tard.
Depuis 15 ans Roxane veuve vit dans la douleur à l’ombre du cloître. Toute sa consolation est de parler chaque jour de son époux avec Cyrano, qui garde religieusement le secret de celui qui n’est plus. Enfin il est frappé à mort par un coup violent reçu traîtreusement à la tête. Mourant, il se traîne encore auprès de Roxane; et quelques instants avant d’expirer, il se trahit malgré lui, goûte le bonheur de l’amour et rend le dernier soupir aux pieds de celle qu’il aime.

Action : rivalité d’amour et de générosité entre Cyrano et Christian. — Nœud: Roxane confie Christian à Cyrano. — Dénouement : l’amour dévoué de Cyrano éclate au dernier instant.

Personnages: au 1ier plan, Cyrano; au 2e plan, Roxane, Christian. — Cyrano : magnanimité chevaleresque. —
Roxane: tendresse naïve au fond, précieuse dans la forme. — Christian : droiture d’âme.

Schmidt

Creative Commons License


Cyrano de Bergerac (1990, Jean-Paul Rappeneau) La tirade du nez