Félix Vallotton (1865-1925) - Verdun (1917)

Image

Le roman de l’entre deux guerres s’attache à l’étude de l’inconscient, de l’individu et de la société. Il n’y a pas vraiment d’écoles littéraires mais on peut discerner quelques courants.

D’abord il y a le roman psychologique qui met l’homme au centre. C’est ici que nous retrouvons les oeuvres de Marcel Proust et d’André Gide.

Il y a les romanciers qui s’intéressent à la société et aux conflits idéologiques. C’est ici qu’il faut situer les romans de Roger Martin du Gard, Georges Duhamel, Jules Romains et André Maurois.

La vie spirituelle est au centre des romans de François Mauriac, Georges Bernanos et Julien Green.

La morale de la grandeur humaine basée sur l’orgueil chez Henri de Montherlant, basée sur l’acceptation chez Antoine de Saint Exupéry et sur la révolte chez André Malraux.

L’amour pour la nature est présent dans l’oeuvre de Colette.


Creative Commons License
Op bovenstaand artikel is een Creative Commons Licentie ‘Naamsvermelding – Niet-Commercieel – Gelijk Delen 2.0’ van toepassing. Deze licentievorm maakt gratis gebruik in een onderwijscontext (non-profit) mogelijk.
Auteursrechten van dit artikel.