Paul Claudel, par Félix Valloton

Paul Claudel (1868-1955)

Paul ClaudelEn 1882, la famille Claudel s’installe à Paris et à partir de ce moment, le jeune Claudel commence à écrire. Son adolescence se caractérise surtout par une faim intellectuelle énorme qu’il ne parvient pas à assouvir. En ce qui concerne sa poésie, Claudel est fortement influencé par Rimbaud.

En 1886, il se convertit au catholicisme et dès lors, il voit la vie selon l’optique chrétienne, c.-à-d. promise à l’éternité de Dieu.
En 1890, il entame une carrière comme diplomate et fait de nombreux voyages qui influenceront ses oeuvres.

De 1893 à 1894, il séjourne aux Etats-Unis; de 1895 à 1909, il séjourne presque constamment en Extrême-Orient. C’est la période pendant laquelle il écrit quelques oeuvres majeures : aussi bien en poésie qu’en prose et en théâtre. Il invente et varie les formes et les thèmes de son expression littéraire.

De 1909 à 1922, il est diplomate dans de nombreux pays européens,au Brésil, au Japon, et de 1933 à sa retraite en 1936, il occupe l’ambassade à Bruxelles.

C’est au cours de cette période que se développe l’oeuvre dramatique qu’il avait commencée lors de son premier séjour américain.

A l’âge de 78 ans, il est triomphalement élu à l’Académie Française.

Il meurt le 23 février 1955, à l’âge de 86 ans, lors de sa consécration officielle à la Comédie Française.

Oeuvres
Art Poétique (1904)
Cinq Grandes Odes (1908)

Son intérêt

Son influence est grande sur les poètes des deux générations suivantes e.a. Saint-John Perse, Pierre Emmanuel, Jean-Claude Renard.

Son style

L’oeuvre de Claudel se caractérise par une unité de structure, de rythme et de ton.
La forme typique de sa poésie est ce qu’on a appelé le verset claudélien dont la longueur est dictée par le rythme respiratoire qui s’épanouit et se contracte selon les variations de la sensibilité.
Claudel évolue vers une poésie totale qui englobe la totalité de l’Etre : les sens, la sensibilité, l’intelligence et l’intuition mystique.

Oeuvres théâtrales
Partage de Midi (1906).
L’Otage (1909)
L’Annonce faite à Marie (1910)
Le Soulier de Satin (1919)

Son intérêt pour le théâtre
Paul Claudel restaure sur la scène française, le théâtre chrétien.
Ses premières oeuvres sont marquées par sa conversion et par le symbolisme. Peu à peu il s’en distancie et tente d’éclairer dans son théâtre, le mystère de l’univers et le destin de l’homme à travers la foi chrétienne.

Partage de Midi (1906)
La pièce a été composée en 1906, mais seulement représentée en 1948.

La belle et coquette Ysé, mariée à de Ciz, rencontre sur le bateau qui l’emporte en Chine, Mesa. C’est un homme solitaire et retiré. Ils se sentent attirés l’un par l’autre mais Mesa refuse d’abord de s’abandonner à ce sentiment.
Ysé est également fascinée par la présence mystérieuse de Mesa mais elle aussi refuse de céder.
Mesa fait attribuer à de Ciz un poste dangereux où il mourra.
Ysé se donne à Mesa et le quitte au bout d’un an parce qu’elle s’est éprise d’Almaric. Elle s’enfuit avec lui et emmène l’enfant qu’elle a eu de Mesa.
Au cours d’une révolte, la maison où ils habitent est encerclée par des rebelles. Mesa arrive pour sauver Ysé mais il est blessé par Almaric qui s’enfuit avec la jeune femme. Elle l’abandonne en cours de route et retourne pour rejoindre Mesa et mourir avec lui.

Creative Commons License
Op bovenstaand artikel is een Creative Commons Licentie ‘Naamsvermelding – Niet-Commercieel – Gelijk Delen 2.0’ van toepassing. Deze licentievorm maakt gratis gebruik in een onderwijscontext (non-profit) mogelijk.
Auteursrechten van dit artikel.