La bourgeoisie riche gagne de l’importance, et les villes acquièrent une certaine indépendance.

Les genres (chansons de geste, romans) survivent, mais ce siècle peu original ne voit des nouveautés qu’en philosophie (Thomas d’Aquin) et dans le développement du théâtre. On écrit aussi des allégories: des caractéristiques naturelles ou psychologiques sont personnifiées (la Mort, l’Amour, etc.) Tout symbolise la foi chrétienne.