La mode sous Louis-Philippe

Image 1 | Image 2

Le 19e siècle

Costumes historiques

La mode sous Charles X

Image 1 | Image 2

Le 19e siècle

Costumes historiques

La mode sous le 1er Empire

Image 1 | Image 2

Le 19e siècle

Costumes historiques

Louis Pasteur

Image

Louis Pasteur (1822-1895)

Louis Pasteur naquit dans le Jura en 1822. II entra a l’École normale, fut professeur à Lille, puis a Paris.

Son œuvre scientifique est une des plus belles qu’il ait jamais été donné à un homme d’accomplir.

Il a d’abord démontré qu’il existe dans l’air une quantité de germes invisibles à l’œil nu. Ce sont des organismes vivants, qui sont capables, lorsqu’ils rencontrent un milieu favorable, de se développer et de se reproduire. De même qu’un grain de blé, s’il est semé dans un champ, fructifie et donne un épi qui, à son tour, produit quantité de grains de blé, de même un de ces germes, si les conditions sont propres à sa nutrition, fructifie et se reproduit avec une rapidité extraordinaire. Si le lait, le bouillon, la viande, s’altèrent, c’est qu’il tombe de l’atmosphère des organismes microscopiques, ou microbes, qui végètent dans le liquide ou à la surface des matières organiques. Quand on empêche ces germes d’arriver au contact des liquides, même les plus altérables, ces liquides se conservent indéfiniment.

Pasteur a pu démontrer que ces phénomènes sont analogues à la fermentation du raisin. Si le sucre du raisin fermente pour donner de l’alcool et de l’acide carbonique, c’est qu’il se développe dans le moût un organisme qui, en vivant, décompose le sucre et donne aux dépens du sucre de l’acide carbonique et de l’alcool.

Poursuivant ses travaux, Pasteur montre ensuite que beaucoup de maladies des animaux sont dues à la pénétration de certains microbes dans le corps vivant. À l’état de santé, le sang et la chair ne contiennent pas ces microbes; mais si un de ces petits êtres vient à s’introduire dans le sang et la chair, alors il s’y développe avec une rapidité prodigieuse et produit une maladie. Ainsi le charbon, le choléra, la fièvre typhoïde, le croup, sont des maladies dues à la pénétration de microbes dans le sang. Les plaies purulentes et fétides ne sont purulentes et fétides que parce qu’il s’y développe des microbes: les substances qui tuent les microbes, ou antiseptiques, comme l’acide phénique et les sels de mercure, guérissent les plaies et empêchent la suppuration et la gangrène.

Pasteur a ensuite montré que les microbes de telle ou telle maladie, modifiés par divers procédés, peuvent, s’ils sont introduits dans le sang, empêcher la maladie d’avoir lieu. C’est une sorte de vaccination (par analogie avec la vaccine que Jenner avait découverte). Ainsi on vaccine les moutons contre le charbon, en leur inoculant le microbe du charbon modifié. On vaccine les chiens contre la rage en leur inoculant le microbe de la rage modifié.

Ces admirables travaux placent Louis Pasteur au nombre des hommes qui ont rendu les plus éclatants services à la science et à l’humanité.

Source

Image

Image

Louis Pasteur

Cambronne

Image

Le 19e siècle