Les députés de la Halle

Image

Les députés de la Halle

LA MÈRE CHAPLU

Apprends, gueule d’empeigne, qu’la mère
Chaplu n’a jamais rien pris à personne …

Les députés de la Halle et du Gros-Caillou, scène de poissardes et de maîtres pêcheux, Scène 1

Source


Figaro

Image


Beaumarchais

Beaumarchais

Source

Le mariage de Figaro

Image

Le mariage de Figaro

Ce chef-d’œuvre de Beaumarchais, est la suite du Barbier de Séville. Le Comte Almaviva a épousé Rosine. La Comtesse a pour camériste la séduisante Suzanne, qui est fiancée à Figaro, resté au service du Comte. Almaviva, volage et libertin, trouve Suzanne fort à son goût; et les ruses qu’emploie l’inventif barbier pour déjouer les projets de son maître sur sa fiancée forment un imbroglio qui se dénoue heureusement par le mariage de Suzanne et de Figaro.

Esprit, gaîté, verve endiablée animent un dialogue étincelant. À côté des personnages du Barbier, on trouve la délicieuse figure de Chérubin, le petit page dont le cœur s’éveille aux regards de sa belle marraine, et l’amusante silhouette du juge Brid’oison.

Mais l’intérêt de cette pièce réside surtout dans l’audace et la portée sociale de la satire. C’est une charge à fond, contre la noblesse et la magistrature. Le monologue de Figaro est un sévère réquisitoire contre l’ancien régime. Louis XVI jugeait la pièce trop dangereuse pour en permettre la représentation. Restée cinq ans en portefeuille, elle fut essayée à Gennevilliers, chez le Comte de Vaudeuil et jouée enfin à Paris avec un éclatant succès, le 27 avril 1784.

Source

Beaumarchais

Le Barbier de Séville – Rosine

Image

Beaumarchais