Le Jour de l’An à Lesneven (Finistère)

À l’occasion du Nouvel An, les échevins de la ville promenaient en grande pompe un bœuf ou un cheval couvert de fleurs. Des quêteurs étaient chargés de recueillir les offrandes qui étaient distribuées aux indigents.

Source

Bretagne

Bretagne 1919 – Parade de Foire

Image

Bretagne

Mont Saint-Michel

Image

France

Combourg

Source

France | Chateaubriand

Siège de Rennes (1356-1357)

Image

Siège de Rennes (1356-1357)

Le siège de Rennes de 1356-1357 est un épisode de la guerre de succession de Bretagne. Henry de Grosmont, duc de Lancastre, vient en octobre 1356 assiéger Rennes, espérant ainsi précipiter la fin de la guerre de Succession. Plutôt que tenter de prendre la ville par force, et malgré sa grande supériorité numérique, Lancastre préfère établir un blocus visant à affamer les habitants. La défense de Rennes est assurée par Guillaume de Penhoët, surnommé de Tors Boiteux, qui réside au château, assisté par Bertrand de Saint-Pern, commandant dans la ville et parrain de Bertrand Du Guesclin.

Un épisode célèbre de ce siège est celui ayant trait au troupeau de porcs (2 000 à 4 000 selon Michel de Mauny) que Lancastre, connaissant l’état de famine à l’intérieur des murs, fait paître devant les portes Mordelaises pour attirer les Rennais hors de la ville. Le capitaine de Penhoët s’illustre en faisant suspendre à une poterne de la porte une truie dont les cris attirent les cochons, qui pénètrent dans la ville avant que les Anglais puissent réagir. Les bourgeois, éclatant de rire en haut des remparts, profitent de l’occasion pour se moquer de leurs assiégeants restés bouche bée devant la ruse: « Vous nous devez des gages, car nous sommes maintenant vos porchers! »

Source

Le moyen-âge