Charles Nodier

Image

Charles Nodier

A versatile French writer, born in 1780; died in 1844. At first a republican, then an ardent royalist, he lived an adventurous life till 1824, when he became librarian to the Bibliothèque de l’Arsenal. He wrote tales, romances, satires, dictionaries, travels, works on entomology, etc., and was a friend of all the literary men of the time, and had a certain influence on the Romantic school of French authors, including Hugo, Dumas, etc.

Source


Charles Nodier

Image

Image


Charles Nodier

Image

Charles Nodier (Besançon, 1780 – Paris, 1844).

Charles Nodier naquit à Besançon. Grammairien et philologue éminent, poète agréable et conteur charmant, il réussit dans tous les genres vers lesquels le porta son aspiration et sa fantaisie. Il nous a laissé des œuvres de pure philologie qui sont des chefs-d’œuvre de sagacité, de bon sens et de bon goût, des romans justement classés parmi les productions les plus classiques de notre langue; c’était un écrivain de la meilleure école, aussi remarquable par sa raison que par son esprit, et que l’Académie s’empressa d’admettre en son sein après la mort d’Andrieux en 1833. Le dictionnaire des onomatopées, Jean Sbogar, Thérèse Aubert, Trilby, les Souvenirs de la Révolution et de l’Empire, les Contes fantastiques, sont des œuvres qu’on aime à relire après les avoir lues vingt fois.

Source


Charles Nodier

LE CHIEN DE BRISQUET
D’un coup de sa bonne hache, il renversa le loup raide mort; mais il était trop tard pour la Bichonne, elle ne vivait déjà plus.

Source


Charles Nodier – Du style

Image

Charles Nodier (Besançon, 1780 – Paris, 1844).

Œuvres poétiques: Essais d’un jeune barde (1804); Poésies diverses (1827 et 1829). En 1823, bibliothécaire de l’Arsenal. C’est des réunions de l’Arsenal que sortit vraiment le romantisme. Les habitués de ce cénacle étaient Hugo, Sainte-Beuve, Vigny, Lamartine, Musset, Dumas, etc. Poète amateur, manie le vers avec une alerte dextérité. Plus connu comme conteur. S’est occupé aussi d’histoire naturelle, de critique, de philologie, d’histoire.

Source