Maupassant

Image



Clair de lune

Image

Et l’abbé ne comprenait point. Mais voilà que là-bas, sur le bord de la prairie, sous la voûte des arbres trempés de brume luisante, deux ombres apparurent qui marchaient côte à côte.

L’homme était plus grand et tenait par le cou son amie, et, de temps en temps, l’embrassait sur le front. Ils animèrent tout à coup ce paysage immobile qui les enveloppait comme un cadre divin fait pour eux. Ils semblaient, tous deux, un seul être, l’être à qui était destinée cette nuit calme et silencieuse; et ils s’en venaient vers le prêtre comme une réponse vivante, la réponse que son Maître jetait à son interrogation.

Il restait debout, le cœur battant, bouleversé, et il croyait voir quelque chose de biblique, comme les amours de Ruth et de Booz, l’accomplissement d’une volonté du Seigneur dans un de ces grands décors dont parlent les livres saints. En sa tête se mirent à bourdonner les versets du Cantique des Cantiques, les cris d’ardeur, les appels des corps, toute la chaude poésie de ce poème brûlant de tendresse.

Et il se dit: « Dieu peut-être a fait ces nuits-là pour voiler d’idéal les amours des hommes. »

Il reculait devant ce couple embrassé qui marchait toujours. C’était sa nièce pourtant; mais il se demandait maintenant s’il n’allait pas désobéir à Dieu. Et Dieu ne permet-il point l’amour, puisqu’il l’entoure visiblement d’une splendeur pareille?

Et il s’enfuit, éperdu, presque honteux, comme s’il eût pénétré dans un temple où il n’avait pas le droit d’entrer.

Guy de Maupassant

Source

Image


Maupassant

Image


Guy de Maupassant


Guy de Maupassant

Maupassant

Image


Guy de Maupassant


Guy de Maupassant

Image

Guy de Maupassant (1850-1893)

Maupassant, normand d’origine et de tempérament, a été un romancier puissant. Mais c’est dans le conte et la nouvelle qu’il a surtout excellé. Aucun écrivain ne sait rendre avec plus de relief les lignes d’un paysage, les gestes, les attitudes, les goûts, les travers d’un individu. À ses peintures, froides mais étonnamment énergiques et exactes, il ne mêle, le plus souvent, aucune émotion personnelle. Parfois cependant, il laisse un sentiment contenu s’exprimer par une attitude ou un simple geste.

Source

Guy de Maupassant