Le renard, le singe et les animaux

Jean de La Fontaine

Publicités

Le rat de ville et le rat des champs

Jean de La Fontaine

L’enfant et le maître d’école

Jean de La Fontaine

Le pot de terre et le pot de fer

Jean de La Fontaine

Réhabilitation de la fourmi

Image

Réhabilitation de la fourmi

Le ciel obscurci, la bise venue,
La cigale, ayant chanté tout l’été,
Alla demander quelque charité
Chez une fourmi qu’elle avait connue.

« J’ai grand faim, dit-elle, et me voilà nue…, »
La fourmi n’est pas ce qu’on a conté,
Et quoique vivant de paille menue,
Elle a dans le cœur beaucoup de bonté.

« Mangez, lui dit-elle, ouvrez mon armoire.
Je m’ennuie un peu sous la terre noire,
Dans ces trous obscurs où je vis sans feu. »

« Mangez et chantez, aimable personne!
Vos chants me feront revoir le ciel bleu,
Et me rendront plus que je ne vous donne! »

Joseph Autran (1813-1877), Sonnets capricieux (1873)

Source

La Fontaine