Yseult

Image

Tristan et Iseut

Les Enfances de Tristan – suite

Tristan et Iseut

Les Enfances de Tristan

Tristan et Iseut

Marie de France

Image

Marie de France

On l’appelait — par quel mystère —
Marie de France et, cependant,
Elle vécut en Angleterre,
Paraît-il, presque tout le temps.

Elle vivait à la campagne
S’inspirant, parmi ses travaux,
De tous les récits de Bretagne
Et de tous les vieux fabliaux.

D’ailleurs, des animaux aimables
L’entourant depuis le matin,
Elle aurait pu trouver des fables
Rien qu’en regardant son jardin.

Le soleil, de mille arabesques,
La suivait du matin au soir;
Elle fut à la mode presque,
Et des seigneurs venaient la voir.

Qu’a-t-elle inventé? Pas grand’chose
Dans ses ouvrages… Mais on dit
Quelle savait soigner les roses
Et sauvegarder les brebis.

Sa vie ardente et bocagère
Faisait hésiter le destin:
Elle fut presque une bergère…
Elle fut presque un écrivain.

Rosemonde Gérard (1866-1953)

Image

Sor Tristan et Yseult en le Lai du Chevrefoil

D’euls deus fu il tut autresi
Cume del chevrefoil esteit,
Ki à la codre se preneit.
Quand il est si laciez et pris
Et tut entur le fust s’est mis,
Ensemble poïent bien durer.
Mais ki puis les volt desevrer
Li codre muert hastivement
Et chevrefoil ensemblement.
— Bele amie, si est de nus:
Ni vus sanz mei, ni mei sanz vus.

Source

Marie de France

Tristan et Iseut

Tristan et Iseut