Types bourgeois

Publicités

La prose et les vers

Molière

Molière

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Molière – Théâtre

Molière

Molière (1622-1673)

César appelait Térence, l’honneur des lettres latines, un demi-Ménandre. Plus heureux que les Romains, les Français ont eu tout à la fois dans Molière un Aristophane et un Ménandre; on peut dire encore un Plaute et un Térence: telle a été, dans cet auteur, la réunion des qualités diverses que l’on admirait le plus chez les anciens*.

Enfant de Paris, où il était né, en 1622, Molière avait reçu une excellente éducation; mais, au sortir du collège, entraîné par un goût impérieux dans la vie périlleuse du théâtre, il se fit acteur, et parcourut longtemps les provinces à la tête d’une troupe de comédiens, représentant avec eux les pièces qu’il composait; cependant la force de son génie résista à cette existence précaire et aventureuse.

Rendu, vers sa quarantième année, au séjour de la capitale, il y trouva, avec des spectateurs dignes de lui, de sages conseils, qui ne contribuèrent pas peu à développer ses grands talents. La faveur de Louis XIV, qui sut les apprécier à leur valeur, en assurant à Molière des encouragements et un appui qui ne se démentirent jamais, lui permit enfin de les déployer dans tout leur éclat. Depuis lors jusqu’à la fin de sa carrière, qui fut abrégée par les fatigues de sa profession (il mourut après une représentation du Malade imaginaire en février 1673), on vit se succéder presque sans interruption ces chefs-d’œuvre dont se glorifie la scène comique française.

* On sait l’épitaphe de Molière par La Fontaine:

Sous ce tombeau gisent Plaute et Térence,
Et cependant le seul Molière y gît.
Leurs trois talents ne formaient qu’un esprit,
Dont le bel art réjouissait la France.
Ils sont partis! et j’ai peu d’espérance
De les revoir. Malgré tous nos efforts,
Pour un long temps, selon toute apparence,
Térence et Plaute et Molière sont morts.


Image

Molière