Alphonse Daudet – Le Sous-Préfet aux champs

Source

Alphonse Daudet

Publicités

Le hibou du moulin

Le hibou du moulin

Quelqu’un de très étonné aussi, en me voyant, c’est le locataire du premier, un vieux hibou sinistre, à tête de penseur, qui habite le moulin depuis plus de vingt ans. Je l’ai trouvé dans la chambre du haut, immobile et droit sur l’arbre de couche, au milieu des plâtras, des tuiles tombées. Il m’a regardé un moment avec un œil rond, puis, tout effaré de ne pas me reconnaître, il s’est mis à faire: «Hou! hou!» et à secouer péniblement ses ailes grises de poussière — ces diables de penseurs! ça ne se brosse jamais… N’importe! tel qu’il est, avec ses yeux clignotants et sa mine renfrognée, ce locataire silencieux me plaît encore mieux qu’un autre, et je me suis empressé de lui renouveler son bail!

Alphonse Daudet, Lettres de mon moulin

Source

Alphonse Daudet

Une journée de liberté

Alphonse Daudet

Les chasseurs de casquettes

Alphonse Daudet

Alphonse Daudet

Alphonse Daudet