Diderot

Source


Image

Diderot et l’Encyclopédie

Image

Diderot (1713-1784) et l’Encyclopédie (1751-1772)

L’Encyclopédie est le résumé des connaissances du XVIIIe siècle sur les sciences et les arts, destiné à établir la légitimité de la seule connaissance rationnelle et à justifier la foi à l’idée de progrès continu. C’est la grande machine de guerre dirigée contre l’autorité, la tradition et la religion.

Diderot en a été le principal ouvrier. C’est lui qui, non content d’y rédiger de nombreux articles, a dirigé et surveillé l’ensemble de la publication, a porté presque seul tout le poids de l’énorme tâche et a donné à l’œuvre sa portée philosophique.

En dehors de cet écrasant labeur, Diderot a composé de petits traités où il se penche vers la doctrine athée, des romans, des Salons et des drames, et laissé une volumineuse correspondance.

Diderot est surtout un improvisateur. Il cause plutôt qu’il n’écrit. Mais ce qu’il écrit est, pour cette raison même, plein de vie et de mouvement. Certaines de ses pages atteignent à une réelle beauté.

Il eut pour principaux collaborateurs le mathématicien d’Alembert (1717-1783), auteur du Discours préliminaire de l’Encyclopédie, Condillac (1714-1780), Helvétius (1715-1771), l’Allemand d’Holbach (1723-1789), Marmontel (1723-1799).

Source


Diderot

Image



Diderot

Image


Diderot

Image


Diderot