Jean-Jacques Rousseau

Image

Jean-Jacques Rousseau (1712-1778)

Jean-Jacques Rousseau, né à Genève, après une éducation négligée et une jeunesse aventureuse, arrive à Paris et se mêle au monde des lettres. Il est caractérisé par une sensibilité maladive qui dégénérera en folie.

Dès ses premiers opuscules, Discours sur les sciences et les arts (1750), Discours sur l’inégalité des conditions (1755), Lettre à d’Alembert sur les spectacles (1758), il prend parti contre le progrès des conaissances humaines, se pose en ennemi de l’institution sociale, condamne le théâtre, et prêche le retour à un chimérique état de nature.

Dans la Nouvelle Héloïse (1760), roman par lettres, il développe le thème des droits de la passion qui deviendra un des dogmes de la littérature romantique.

Dans le Contrat social (1762), il entreprend de reconstituer la société sur la base de l’égalité et proclame la souveraineté populaire.

Dans l’Émile (1762), il expose ses idées sur l’éducation qui doit se borner à laisser un libre développement à la nature, celle-ci étant foncièrement bonne. Sa Profession de foi du Vicaire Savoyard prêche le déisme et la religion naturelle.

Les Confessions (1765-1770) sont l’ouvrage capital de Rousseau, celui où ses dons d’écrivain s’offrent à nous avec le plus de variété et de séduction. Contrairement aux Essais où Montaigne ne s’analysait que pour trouver la forme de l’humaine condition en général, Rousseau y étale son moi. C’est l’avènement de l’individualisme en littérature.

Rousseau a ramené l’éloquence dans la prose française et créé la langue de la description. Son influence, à laquelle nulle autre ne saurait être comparée, s’est traduite par une véritable révolution en littérature. Il est l’ancêtre du romantisme européen.

Source


Le flambeau de l’univers

Image


Rousseau en Suisse

Image


L’aqueduc détruit

Image


Rousseau

Image