Vercingétorix

Image

La Gaule

Publicités

Un combat sous Alésia

La Gaule

23 janvier – Vercingétorix

01_23 Vercingétorix

Vercingétorix


Source


Source

Vercingetorix
Vercingetorix

vercingetorix
Vercingetorix

vercingetorix

Vercingétorix

Vercingétorix

vercingetorix_1

vercingetorix se rend

3c vercingetorix 1

3c vercingetorix cesar

Vercingétorix

Vercingétorix (né aux environs de -80 sur le territoire des Arvernes, dans l'actuelle Auvergne, mort le 26 septembre -46 à Rome) est le fils du chef gaulois de la tribu des Arvernes, Celtillos. Il fédère la plupart des peuples gaulois et leurs chefs pour tenter de repousser le général romain Jules César, allié des quelques autres tribus gauloises, à la fin de la guerre des Gaules (-58 à -51). Vaincu à Alésia en -52, il est emprisonné, puis, six ans plus tard, exécuté à Rome à la suite du triomphe de César. L'homme fut l'un des premiers chefs ayant réussi à fédérer une partie importante des peuples gaulois, en montrant de réels talents militaires face à l'un des plus grands stratèges de son temps, Jules César. Amplement oublié jusqu'à la moitié du XIXe siècle, sa figure de représentant de la civilisation gauloise est largement mise en avant sous Napoléon III ; puis, dans le cadre de l'affrontement franco-allemand, il incarne une figure mythique et nationale de tout premier ordre pour la France, dans une partie importante de l'historiographie du temps. Il devient, entre 1870 et 1950, dans l'enseignement de l'histoire à des générations d'écoliers, le premier chef des Français.
Vercingétorix (né aux environs de -804 sur le territoire des Arvernes, dans l’actuelle Auvergne, mort le 26 septembre -46 à Rome) est le fils du chef gaulois de la tribu des Arvernes, Celtillos. Il fédère la plupart des peuples gaulois et leurs chefs pour tenter de repousser le général romain Jules César, allié des quelques autres tribus gauloises, à la fin de la guerre des Gaules (-58 à -51). Vaincu à Alésia en -52, il est emprisonné, puis, six ans plus tard, exécuté à Rome à la suite du triomphe de César.
L’homme fut l’un des premiers chefs ayant réussi à fédérer une partie importante des peuples gaulois, en montrant de réels talents militaires face à l’un des plus grands stratèges de son temps, Jules César.
Amplement oublié jusqu’à la moitié du XIXe siècle, sa figure de représentant de la civilisation gauloise est largement mise en avant sous Napoléon III ; puis, dans le cadre de l’affrontement franco-allemand, il incarne une figure mythique et nationale de tout premier ordre pour la France, dans une partie importante de l’historiographie du temps. Il devient, entre 1870 et 1950, dans l’enseignement de l’histoire à des générations d’écoliers, le premier chef des Français.(Wikipedia)

Source_Clovis

Vercingétorix dépose ses armes aux pieds de César